Protection Incendie Eau

L’eau est un élément majeur de la protection incendie. Elle est utilisée pour 4 fonctions principales :
‐ disperser mécaniquement le foyer,
‐ étouffer l’incendie par l’enrichissement de l’atmosphère en vapeur d’eau,
‐ être un vecteur de transport pour un agent qui va participer à l’extinction (émulseur)
‐ refroidir, d’abord le foyer pour ramener ses constituants en dessous de leur température d’inflammation,
puis les équipements exposés à un flux thermique pour éviter les effets dominos.

La mise en oeuvre peut se faire par différents moyens fixes :
- des extincteurs, des Robinets d’Incendie Armés (RIA), des lances ou canons pour les moyens mobiles
- des systèmes déluge pour les protections fixes
- des rideaux d’eau pour établir une barrière de protection thermique entre différents éléments.

Ces installations sont alimentées par des sources qui doivent être fiables et permettre une action dans la durée : eau de ville, château d’eau, rivières, fleuves, lac, mer, sources d’eau spécifique (réserves + pomperie incendie).

Notre métier est de s’assurer que la conception et la fiabilité de ces installations sont optimum pour remplir leur fonction, et de vous accompagner tout au long de la phase l’ingénierie.


Protection Incendie Mousse

La mousse est utilisée pour une extinction par étouffement. La mousse est un mélange d’eau (élément principal) et d’émulseur (à 1, 3 ou 6%). Son action principale consiste à :
‐ empêcher l’apport d’oxygène sur la surface du liquide en feu
‐ arrêter l’émission de vapeurs inflammables
‐ isoler le combustible des flammes.

Elle est utilisée à différents taux d’applications suivant le produit, et différents taux de foisonnement suivant le mode d’application :
‐ Bas foisonnement (inférieur à 20 = 1 m3 de prémélange génère 20 m3 de mousse) pour une application avec des moyens mobiles (lances, canons)
‐ Moyen foisonnement (de l’ordre de 100) pour une application par générateur ou boites à mousse
‐ Haut foisonnement (de l’ordre de 500) pour un noyage dans des espaces clos, nécessitant la mise en oeuvre
de peu d’eau ou avec un risque de pollution.

Nous concevons et installons des systèmes mousse suivant différents référentiels (NFPA 11, APSAD R12,…).




Protection sprinkler

Une protection sprinkler est une installation qui combine à la fois la détection de l’incendie et une action de protection rapide. La détection se fait par des têtes fusibles, et le début d’extinction ou de contrôle de l’incendie se fait par l’eau sous pression directement derrière le fusible qui sert de bouchon.

C’est un système fiable et relativement rustique, très employé pour assurer la protection incendie. Plus de 95% des départ de feu sont maitrisés par l’installation sprinkler en place. Il nécessite cependant une conception et une installation précise, en accord avec certains standards et règles, la plupart du temps issus d’essais et de test. Il existe différents types d’installations sprinklers, adaptées aux risques protégés et à l’objectif recherché.

Les installations sprinklers sont obligatoires dans un certain nombre d’établissements (IGH, ERP, Entrepôts …) et fortement recommandées dans beaucoup d’installations par les assureurs.

Nos spécialistes peuvent vous conseiller sur les protections à mettre en place.


Brouillard d’eau

Le brouillard d’eau est une pulvérisation très fine, qui agit à la fois comme un gaz inerte grâce l’évaporation des gouttelettes, en baissant le taux d’oxygène, et comme système déluge en refroidissant l’atmosphère et les produits de combustion, par l’absorption de la chaleur.

Ce système est particulièrement adapté à des compartiments fermés : moteur diesel sur les navires, turbines, transformateurs…

La technologie et la variété d’applications sont relativement récentes, et il convient d’utiliser un système qui a déjà été testé en situation équivalente.


Extinction incendie gaz

Certains gaz sont utilisés pour l’extinction, plutôt dans des volumes réduits et contrôlés, où leur caractère nondestructif est important au regard de la valeur ou de la disponibilité des cibles protégées (salles électriques, salles informatiques,…). Deux types de gaz sont mis en oeuvre :
‐ les gaz inhibiteurs, qui sont des composés halogénés qui ont une action chimique sur la réaction chimique de combustion
‐ les gaz inertes (CO2, Azote,Argon) qui agissent par abaissement rapide du taux d’oxygène dans l’air. Ses systèmes sont souvent automatiques et pilotés par une détection d’incendie.

Nos spécialistes peuvent vous conseiller sur le choix de la meilleure solution adaptée à vos risques.


Prévention incendie par réduction d’oxygène

Pour éviter un incendie, il existe un moyen simple : abaisser le taux d’oxygène dans l’air jusqu’au niveau où la combustion de vapeurs et/ou de matériaux devient impossible du fait du manque d’oxygène. Le taux normal de l’oxygène dans l’air au niveau de la mer est de l’ordre de 21%. Si l’on abaisse le taux (entre 17 et 15%), la combustion n’est plus possible. L’avantage, c’est qu’un tel taux d’oxygène n’est pas incompatible avec une activité humaine, même si des précautions doivent être prises. Les contraintes sont comparables avec celles d’une activité en altitude.

L’abaissement du taux d’oxygène se fait par une injection d’azote contrôlée. Ces systèmes sont adaptés à des activités qui présentent des caractéristiques spécifiques : peu de ventilation, peu de présence humaine et des caractéristiques constructives particulières. Parmi ces activités, on peut citer : les datacenters, les entrepôts frigorifiques, les stockages de batteries Li‐ion, les stockages de cellulose, les archives, les réserves des musées …

Nos spécialistes peuvent vous conseiller pour savoir si cette solution est adaptée à votre problématique.


Extinction poudre

Les poudres d’extinction sont des agents efficaces et rapides, surtout employées dans des systèmes mobile (extincteurs). La dispersion rapide de poudre provoque une inhibition de l’incendie, puis un effet d’étouffement. La formation d’une couche fondant au contact de la flamme contribue à l’isolation du foyer.

En installations fixes, les poudres sont utilisées pour des applications spécifiques : extinction de hotte aspirantes filtres, convoyeurs, gaines …


Détection incendie – Systèmes Feu & Gaz

Le principe de la détection incendie est de déceler tout début d’incendie, donner l’alarme et mettre en oeuvre les éventuels équipements de sécurité qui lui sont asservis. Lé détection incendie est une détection de chaleur, de fumée, de gaz de combustion ou de flamme.

La détection de gaz, inflammable ou toxique, est destinée à prévenir en présence des concentrations proches des limites d’explosivité (avec le risque de présence d’atmosphère explosive – ATEX) ou dangereuses pour l’homme.

Ces systèmes sont des maillons du Système de Détection Incendie (SSI) et des systèmes « Feu & gaz ». Les interactions entre chacun des composants d’un système sont regroupées dans un document appelé matrice « causes & effets ».



Contact
ODZ Consultants
63, rue André Bollier
69007 Lyon / France
Tél. +33(0)4 28 29 23 84
contact@odz-consultants.com

Nous contacter